Au-delà de la règle des 60/40 : la hausse du revenu en actions avec les appels couverts au Canada

Date

25 janvier 2024

À partir du moment où ils commencent à placer de l'argent sur le marché, les investisseurs doivent suivre la règle du 60/40. D'innombrables émetteurs de fonds d'investissement ont intégré le 60/40 règles logiques dans leurs fonds équilibrés. Ces fonds offrent une allocation spécifique aux actions et aux obligations, généralement en ligne avec la règle 60/40, constituant le cœur du portefeuille d'un investisseur de détail.

Comprendre la règle d'investissement 60/40

La règle d'investissement 60/40 est un concept fondamental dans le monde de la gestion de portefeuille. À la base, la règle prescrit qu’un investisseur alloue 60 % de son portefeuille aux actions (ou actions) et les 40 % restants aux obligations (ou titres à revenu fixe). Cette stratégie d'allocation découle de la volonté de trouver un équilibre entre le potentiel de croissance offert par les actions et la relative stabilité et les revenus d'intérêt offerts par les obligations.

Tout au long de l’histoire, en période de turbulences boursières, les investisseurs se sont souvent tournés vers les obligations pour obtenir des flux de revenus relativement prévisibles. Les obligations ont servi de coussin rassurant lors de marchés volatils et ont offert des avantages en matière de diversification.  Cette combinaison 60/40 a été conçue pour optimiser les rendements tout en atténuant l'impact des fluctuations du marché, ce qui en fait un choix populaire auprès des investisseurs, en particulier lorsque les obligations offrent des rendements constants et attrayants. L’idée était que même si le marché boursier connaissait un ralentissement, la partie obligataire du portefeuille non seulement préserverait le capital, mais fournirait également des rendements stables sous forme de paiements d’intérêts. Ainsi, pendant des décennies, ce approche équilibrée a servi de feuille de route fiable pour ceux qui visent une accumulation de richesse régulière et à long terme.

 

Limites de la règle traditionnelle des 60/40 sur le marché actuel

Bien que cette règle soit une ligne directrice de longue date en matière d'allocation d'actifs, elle a fait l'objet de certaines examen minutieux et l'adaptation en raison de l'évolution des conditions du marché.  Avant le début de 2022, lorsque les taux d’intérêt ont commencé à augmenter, nous avions connu des années de taux d’intérêt historiquement bas, remettant en question l’efficacité de la règle traditionnelle des 60/40 pour de nombreux investisseurs. Essentiellement, l’ère des taux d’intérêt bas a entraîné une baisse des rendements obligataires, obligeant les investisseurs à rechercher d’autres sources de rendement. En d’autres termes, les particuliers dont 40 % de leur portefeuille était investi dans des obligations traditionnelles ont constaté que celles-ci ne contribuaient pas de manière aussi significative à leurs rendements globaux que lors des cycles précédents.

De plus, l’environnement économique mondial est devenu beaucoup plus imprévisible, en raison des tensions géopolitiques, des différends commerciaux et des effets d’une pandémie post-mondiale. Dans des conditions aussi volatiles, la corrélation inverse autrefois fiable entre les actions et les obligations n’est plus aussi prononcée. Il y a eu des cas où les actions et les obligations ont chuté en tandem, mettant les portefeuilles en danger. Cela soulève la question suivante : si les deux segments d'un portefeuille 60/40 peuvent connaître des ralentissements simultanés, vers qui se tourner pour diversifier et atténuer les risques ? La recherche de sources alternatives de revenus et de diversification mérite une réflexion plus approfondie.

Les arguments en faveur du revenu sur actions avec des appels couverts

Dans la recherche de stratégies de revenu alternatives, une stratégie qui a gagné du terrain parmi les investisseurs avisés sont les ETF améliorés avec des appels couverts, y compris la gamme de base d'ETF Harvest d'ETF de revenu d'actions, d'ETF d'actions améliorés et d'ETF à revenu fixe. Concentrons-nous sur les ETF de revenu d’actions et décomposons cela davantage.

Revenus de capitaux propres e fait essentiellement référence aux dividendes reçus sur les actions de sociétés bien établies et versant des dividendes. Ces dividendes constituent une partie des bénéfices de l'entreprise, distribués aux actionnaires, et peuvent offrir un flux de revenus régulier. Ces entreprises appartiennent souvent à des secteurs matures, ont un historique de bénéfices stables et un engagement à restituer le capital aux actionnaires. Cette source de revenus peut être plus généreuse que les rendements actuels de nombreuses obligations traditionnelles.

Mais comment pouvons-nous optimiser davantage cela ? Appels couverts. Une stratégie d’achat couverte consiste à détenir une action ou un ETF, puis à vendre (ou « écrire ») des options d’achat sur cette action ou cet ETF. La prime reçue lors de la vente de ces options d’achat fournit un flux de revenus supplémentaire, en plus de vos dividendes.

Appels couverts peut également offrir un coussin en cas de ralentissement du marché. Lorsque le cours d'une action baisse, les revenus de l'option d'achat peuvent contribuer à compenser, dans une certaine mesure, la dépréciation du capital de l'action. Cela offre non seulement un potentiel de revenus supplémentaires, mais offre également un certain degré de protection contre les baisses sur des marchés imprévisibles.

Combiner les dividendes stables des revenus des actions avec les revenus supplémentaires et les caractéristiques à la baisse des options d'achat couvertes est une stratégie utilisée par les ETF Harvest pour générer des rendements constants et potentiellement réduire le risque associé à la détention d'actions.

 

FNB Harvest : le plus grand fournisseur indépendant de stratégie d'achat couverte active au Canada, et parmi les premiers

Harvest ETFs est l'un des plus grands gestionnaires actifs d'options d'achat couvertes au Canada. Nous sommes également l’un des premiers à avoir adopté des FNB d’options d’achat couvertes actives au Canada. Chez Harvest ETFs, nous sommes fiers de rendre la stratégie d’achat couverte accessible aux investisseurs canadiens. En réponse à l'évolution du paysage financier et à la demande croissante de stratégies de revenu alternatives, nous personnalisons nos offres pour combiner les avantages des revenus sur actions avec le potentiel des options d'achat couvertes. Voici quelques exemples de solutions d’achat couvertes de revenus d’actions que nous proposons :

FNB Harvest de croissance et de revenu Chefs de file des technologies

À une époque dominée par la technologie, le ETF HTA offre aux investisseurs la possibilité de participer à la croissance du secteur technologique tout en profitant des avantages de la stratégie d'achat couverte. Les actifs sous-jacents comprennent des actions de sociétés technologiques de premier plan, connues pour leur innovation et leur leadership sur le marché. En mettant en œuvre une approche d'achat couverte, l'équipe d'investissement de Harvest ETFs optimise la génération potentielle de revenus, même dans un secteur traditionnellement connu pour la croissance plutôt que pour les dividendes. Cette double focalisation sur la croissance et les revenus distingue HTA et offre aux investisseurs un point d’entrée unique dans le monde de la technologie.

FNB Harvest de revenu Leaders des soins de santé (HHL)

Le secteur de la santé, avec son rôle crucial dans le bien-être mondial et ses progrès continus, présente un autre terrain fertile pour les investisseurs. HHL se concentre sur les leaders de la santé – des entreprises à la pointe de la recherche médicale, de l’innovation et de la prestation de services. En intégrant la stratégie d'achat couverte, nous garantissons que les investisseurs ne misent pas seulement sur la croissance future du secteur de la santé, mais bénéficient également de revenus constants dans le présent. Cet équilibre entre le potentiel futur et les rendements actuels fait de HHL un choix incontournable pour ceux qui cherchent à se diversifier dans le domaine des soins de santé.

En associant la robustesse du revenu boursier à l’innovation des options d’achat couvertes, nous présentons aux investisseurs canadiens des offres à la fois opportunes et intemporelles. Il ne s’agit pas seulement de s’adapter au scénario de marché actuel ; il s'agit d'équiper les portefeuilles pour les paysages évolutifs du futur.

FNB de revenu d’actions diversifié Harvest (HDIF)

HDIF est un ETF multisectoriel avec des options d'achat couvertes.  Grâce à HDIF, l'investisseur a accès à une pondération égale basée sur les stratégies Harvest ETF appliquant notre philosophie d'investissement axée sur la qualité et génératrice de revenus aux secteurs et aux principales tendances avec des vents favorables de croissance dominants. Le panier de titres détenus par les ETF de HDIF est composé de leaders mondiaux, parmi les plus grands et les plus importants au monde. Ce sont tous des dirigeants.  La stratégie d'achat couverte appliquée à HDIF offre un revenu mensuel attractif à ses investisseurs.  Une stratégie d’achat couverte gérée activement peut transformer la volatilité du marché en flux de trésorerie. Parallèlement, détenir un portefeuille de sociétés à grande capitalisation dans tous les secteurs.


Pourquoi les nouveaux investisseurs au Canada devraient envisager ce changement

Pour les investisseurs en herbe au Canada, le parcours financier commence souvent par la recherche d’une stratégie d’investissement qui correspond à leurs aspirations, à leur tolérance au risque et au paysage économique en constante évolution. Même si la sagesse traditionnelle et les stratégies fondamentales comme la règle des 60/40 ont leurs mérites, la scène économique canadienne moderne invite à une nouvelle perspective.

Investir dans des actions versant des dividendes donne accès à des secteurs et à des entreprises bien établis et ayant fait leurs preuves. Parallèlement, la stratégie d’achat couverte offre une méthode proactive pour générer des revenus supplémentaires, ce qui peut s’avérer particulièrement précieux en période d’incertitude ou lorsque les marchés sont stables.

De plus, pour les nouveaux investisseurs, il ne s’agit pas seulement de rendements immédiats ; il s'agit de constituer un portefeuille solide, capable de résister aux tempêtes du marché et de capitaliser sur les phases de croissance. L'attrait des dividendes constants, combiné à la prime des options d'achat couvertes, qui représentent un coussin de protection et un potentiel de revenu, les options d'achat couvertes, peuvent servir de double moteur offrant à la fois stabilité et opportunités de croissance. Alors que les Canadiens cherchent à assurer leur avenir financier, des stratégies comme celles-ci, qui correspondent au pouls de l’économie actuelle, pourraient très bien être le phare qui guidera leur parcours d’investissement.

Conclusion

Le monde de l’investissement est en constante évolution, dicté par les événements mondiaux, les progrès technologiques et l’évolution des paysages économiques. Même si la règle éprouvée des 60/40 a servi efficacement de nombreuses générations passées, les défis et opportunités uniques d'aujourd'hui appellent à une nouvelle approche. Les revenus des actions, combinés à la stratégie innovante des options d’achat couvertes, offrent une alternative intéressante, harmonisant le potentiel de croissance et de stabilité. Avec des pionniers comme les FNB Harvest qui ouvrent la voie au Canada, les investisseurs ont désormais la possibilité d'aider à aligner leurs portefeuilles à la fois sur la réalité économique actuelle et sur les possibilités futures. Alors que nous nous trouvons au carrefour de la tradition et de l’innovation, il est important pour les investisseurs, nouveaux comme chevronnés, d’évaluer, d’adapter et d’optimiser leurs stratégies d’investissement pour les aider à bâtir un avenir financier prospère.

Clause de non-responsabilité

À titre indicatif seulement. Tous les commentaires, opinions et points de vue exprimés sont de nature générale et ne doivent pas être considérés comme des conseils et/ou une recommandation d'achat ou de vente des titres mentionnés ou utilisés en vue d'engager des stratégies personnelles d'investissement.

Vous paierez habituellement des frais de courtage à votre courtier si vous achetez ou vendez des parts du ou des Fonds à la TSX. Si les parts sont achetées ou vendues à la TSX, les investisseurs peuvent payer plus que la valeur liquidative actuelle lorsqu'ils achètent des parts du Fonds et peuvent recevoir moins que la valeur liquidative actuelle lorsqu'ils les vendent. Il y a des frais et des dépenses permanents associés à la possession de parts d'un fonds d'investissement. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leurs valeurs changent fréquemment et leurs rendements passés peuvent ne pas se reproduire. Un fonds d'investissement doit préparer des documents de divulgation qui contiennent des informations clés sur le fonds. Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur le fonds dans ces documents.

Certaines déclarations du Blog Harvest sont de nature prospective. Les énoncés prospectifs( ou FLS) sont des déclarations de nature prédictive, qui dépendent ou font référence à des événements ou des conditions futurs, ou qui comprennent des mots tels que peut, sera, devrait, pourrait, s'attendre, anticiper, avoir l'intention, planifier, croire ou estimer, ou d'autres expressions similaires. Les déclarations qui se projettent dans le temps ou qui incluent autre chose que des informations historiques sont soumises à des risques et des incertitudes, et les résultats, actions ou événements réels peuvent différer sensiblement de ceux énoncés dans les FLS.

Les FLS ne sont pas des garanties des rendements futurs et sont par nature basées sur de nombreuses hypothèses, qui impliquent, entre autres, que (i) le Fonds peut attirer et conserver des investisseurs et disposer d'un capital sous gestion suffisant pour mettre en œuvre ses stratégies d'investissement, (ii) les stratégies d'investissement produiront les résultats escomptés par les gestionnaires de portefeuille, et que (iii) les marchés réagiront et se comporteront d'une manière conforme aux stratégies d'investissement. Bien que les FLS contenues dans les présentes soient basées sur ce que le gestionnaire de portefeuille considère comme des hypothèses raisonnables, le gestionnaire de portefeuille ne peut pas garantir que les résultats réels seront conformes à ces FLS.

Sauf si la loi applicable l'exige, le Groupe de portefeuilles Harvest Inc. ne s'engage pas et rejette expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout FLS, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres.